Datenschutz Impressum

Dokument-Nr. 18896

Kuzmin-Karavaev, Dimitri Wladimirowitsch: Deuzième [sic] rapport sur la pastoration des émigrés russes à Berlin. Berlin, 10. November 1927

Le soussigné a déjà eu l'honneur de remettre le 29 septembre à ses supérieurs le premier rapport sur les principaux points de son nouvelle activité. Le présent rapport est un supplément des points suivants:
Services religieux.
Enseignement des convertits [sic].
Conférances [sic].
Entretien de bons rapports avec les milieux catholiques allemands.
I.  Services religieux.
Selon les communications reçues de plusieurs parts, on a tout droit d'espérer que les services religieux selon le rite oriental auraient un grand succès et seraient fréquentés par un grand nombre de personnes, éprouvant de grandes difficultés morales par rapport au schisme existant actuellement dans l'Église orthodoxe de Berlin et ne sachant en leur conscience à laquelle des deux églises orthodoxes elles doivent donner la préférance [sic]. Ces services religieux me donneraient aussi le moyen de m'occuper d'un travail pastoral proprement dit et de tenir chaque dimanche de courts sermons sur l'Évan-
44/2
gile du jour.
II.Conversions.
Samedi, le 15 octobre, j'ai reçu dans le sein de l'Église Catholique le professeur russe Jean Pusino et sa femme. La cérémonie de la réception eu lieu dans la chapelle du Couvent des S.S. Carmélites d. C. J. à Berlin-Charlottenburg en présence des Sœurs qui assistèrent à l'acte de la profession de foi.
La sœur du dit Prof. Pusino, Mme Savitzky ainsi que ses trois filles reçoivent actuellement chez moi l'enseignement nécessaire à leur conversion. Le 1-er décembre j'ai l'intention de recevoir dans l'Église Catholique une des filles de Mme Savitzky, qui doit prochainement partir pour l'Italie. La conversion de la mère et des deux autres filles n'aura lieu que [sic] Noêl, après l'arrivée à Berlin de la fille cadette, élève au couvent catholique des Schulschwestern à Oppeln.
III.  Conférances.
Depuis mon arrivée à Berlin j'ai déjà fait trois conférances publiques religieuses.
La première de ces conférances a été déjà mentionnée dans mon premier rapport. Son thème était "En chemin pour la Caesarée Philippique" (Math. 16-e). L'assemblée avait été composée de 42 personnes.
La seconde conférance eu lieu le 9 octobre sur le thème "La charité et le sacrifice" (Lucas 22. 19-20). 21 personnes y ont été présentes. Le fait que cette conférance avait été visitée par si peu d'auditeurs s'explique par le fait, que le thème n'ayant pas pre 4 de rapport aux divergeances [sic] actuelles entre les Catholiques et les Orthodoxes n'attire l'attention publique au même degrés que les thèmes apologétiques, ainsi que parce-que le journal russe de Berlin
44/3
"Rul" avait par mégarde omis de faire connaître le jour et le lieu de la conférance.
Le 6 novembre eu lieu la 3-ième conférance ayant pour thème "L'Église catholique de rite oriental, son origine et son but", qui fut fréquentée par 60 personnes. Autant que je peux juger elle a fait grande impression sur les présents. Après cette conférance j'ai été prié de faire un cours systématique sur l'histoire de l'Église et sur le rôle et l'importance du St-Siège dès son origine jusqu'à nos jours.
A cette occasion je dois signaler que cette fois déjà j'ai été obligé de payer les frais de l'annonce dans le journal russe; parue deux fois elle a coûté 20 Mcs.
Dimanche, le 30 octobre, avait enfin eu lieu une assemblée de catholiques russes, à laquelle avaient assisté 14 personnes. Au cours de la soirée j'avais expliqué aux assistants la signification de la nouvelle fête du "Royaume du Christ."
Après la courte lection [sic] eu lieu une conversation animée et intéressante sur des questions religieuses. J'espère d'avoir fait, pour ainsi dire, le premier pas dans le rapprochement réciproque des convertits russes, si important et nécessaire.
IV.  Entretien de bons rapports avec les milieux catholiques allemands.
Le soussigné a pris connaissance de la communication de Son Excellence le Nonce Apostolique Msgr. Pacelli concernant la pratique des prêtres catholiques de rite oriental dans les cas ou ils ont occasion de satisfaire aussi les devoirs religieux des fidèles de rite latin. Cette pratique a encore améliorés mes rapports déjà
44/4
si cordials [sic] avec les Sœurs du Couvent où je célèbre le St. Sacrifice.
En même temps je suis heureux de constater que cette pratique n'a causé aucun scandale entre les milieux russes orthodoxes.
En conclusion du présent rapport je me permets de demander bien heumbleument [sic] d'accélérer si possible la solution des questions présentées dans mon premier rapport du 29 septembre, tout spécialement au sujet des services religieux sollennels [sic], la nécessite de commences de pareilles messes devenant de plus en plus urgente. (cfr. Nr. I. du présent rapport).
D. Kouzmine-Karawajew
Dr. theol. D. Kuzmin Karawajew.5
1Die Dokumente dieses Faszikels sind nicht paginiert. Stattdessen wird hier ihre Nummerierung übernommen.
2Protokollnummer der Kongregation für die Orientalische Kirche.
3Protokollnummer der Kommission Pro Russia.
4Masch. gestrichen.
5"Dr. theol. D. Kuzmin Karawajew" blau gestempelt.
Empfohlene Zitierweise:
Kuzmin-Karavaev, Dimitri Wladimirowitsch, Deuzième[sic] rapport sur la pastoration des émigrés russes à Berlin, Berlin vom 10. November 1927 , Anlage, in: 'Kritische Online-Edition der Nuntiaturberichte Eugenio Pacellis (1917-1929)', Dokument Nr. 18896, URL: www.pacelli-edition.de/Dokument/18896. Letzter Zugriff am: 18.10.2019.
Online seit 25.02.2019