Datenschutz Impressum

Dokument-Nr. 5937

[Kein Betreff], vor dem 06. März 1918

Copia
Je suis informé par des personnes au jugement calme et averti qui viennent de rentrer de Lille que les Allemands continuent à envoyer sur le front des travailleurs civils. L'hôpital Ste. Eugénie à Lille renferme un nombre appréciable de mutilés et de blessés qui ont été atteints dans ces conditions; dans le nombre se trouvent même des enfants un peu au-dessous de 14 ans.
Je sais que parmi ceux qui sont allés sur le front dans ces conditions se trouvait le fils d'un de mes amis d'une des premières familles de Lille, jeune homme très intelligent qui a été assez près pour pouvoir distinguer les Anglais en face de lui.
Or, comme la France et l'Allemagne se sont mises d'accord pour éloigner les prisonniers militaires réciproques à 30 kilomètres au moins du front, il va de soi "a fortiori" que les civils doivent bénéficier des mêmes dispositions; ils le doivent d'autant plus qu'en fait ils ne devraient pas être employés de cette manière.
J'ajouterai que les malheureux qu'on force à travailler continuent à être soumis aux pires traitements s'ils refusent de se plier à tout ce qu'on leur demande. On les place dans des caves où ils ont de l'eau jusqu'aux genoux; le soir on les retire et on les y remet le lendemain matin. D'autres sont attachés au bord de la rivière en plein soleil pour subir le supplice de la soif.
Diese Anlage wurde auch mit der Weisung Nr. 57809 an die Münchener Nuntiatur geschickt.
Empfohlene Zitierweise:
Anlage vom vor dem 06. März 1918 , Anlage, in: 'Kritische Online-Edition der Nuntiaturberichte Eugenio Pacellis (1917-1929)', Dokument Nr. 5937, URL: www.pacelli-edition.de/Dokument/5937. Letzter Zugriff am: 15.12.2019.
Online seit 20.12.2011, letzte Änderung am 30.04.2012