Datenschutz Impressum

Dokument-Nr. 9985
Krusenstiern, Marie von an Pius XI.
Wiesbaden, 28. Februar 1922

Très-Saint Père
Dans ma détresse profonde je m'adresse au vicaire du Christ qui accueillait les humbles, et mets à ses pieds augustes ma prière. Je suis catholique, fille et veuve de général succès, ma mère était Polonaise, mon père Caucasien, mon mari était originaire d'Esthonie, province baltique autrefois suédoise, conquise par Pierre le Grand. J'ai plus de soixante ans, je souffre de très forts rhumatismes, je suis très faible de santé. Je supplie à genoux Votre Sainteté de daigner s'intéresser à mon sort; je suis seule au monde, sans enfants, sans personne de proche; mon grand désir est de finir mes jours dans une maison religieuse où je trouverais un refuge jusqu'à ma mort. Mon vœu le plus cher est d'entrer à Wiesbaden à l'Hospice du Saint Esprit, Hospiz zum Heiligen Geist, hôtel tenu par des religieuses. Sans protection on ne me recevra pas; je ne puis payer plus de 80 M. par jour, ne possédant plus qu'une toute petite rente
23v
viagère française, à peine de quoi vivre. Je demande en grâce qu'on me reçoive à ce prix au Heiliger Geist, qu'en égard à ma situation douloureuse on me fasse une petite diminution. Je ne puis payer autant que les autres. Je demeure en ce moment dans une maison protestante où l'on a diminué les prix pour moi parce que je suis Russe, mais je voudrais entrer à l'Hospice du Saint Esprit pour y finir mes jours; je n'aurai plus l'inquiétude affreuse d'être jetée dehors, de mourir au milieu d'étrangers. Je cherche et espère trouver du travail; j'ai été élevée à Paris, le Français est pour ainsi dire ma langue maternelle, je veux donner des leçons de Français et de Russe, que l'on étudie pour le commerce. Si je suis entrée dans une maison protestante c'est qu'elle est moins chère que tout d'autres; j'espère que les Catholiques ne seront pas moins charitables que les protestants. Je supplie Votre Sainteté de m'accorder Son Auguste Protection, qu'Elle daigne jeter un regard compatissant sur une malheureuse créature abandonnée, qui n'a plus de patrie.
J'ai beaucoup écrit dans les journaux français et je m'intéresse passionnément à la réunion des
24r
Eglises Catholique et orthodoxe-russe. Ayant habité le Caucase je connais toutes les religions et sectes de la Russie, entre autres la religion arménienne-grégorienne-schismatique s'est répandue en Russie, en Turquie et en Perse. C'est avec une joie profonde que j'ai appris que des missionnaires allaient être envoyés afin de tâcher de ramener à la Sainte Foi Catholique tous ces peuples égarés. Les paysans russes meurent de faim et de misère, il leur faut la parole de Dieu. Plusieurs de leur prêtres ont souffert le martyre, plusieurs ont même été crucifiés comme notre Seigneur! Quant aux Arméniens-schismatiques, ils sont au pouvoir des Turcs, ils n'ont plus la grande Russie pour les défendre. Le Saint-Siège est honoré des Musulmans, les admirables communautés religieuses de l'Asie-Mineure l'ont fait respecter de tout l'Orient; le Pape est reconnu comme le Chef Suprême et vénéré de l'Eglise Universelle, ils envoient leurs enfants dans les couvents catholiques pour y être élevés. Si les Arméniens schismatiques se convertissent et sont protégés par le Saint-Siège, les massacres ne se renouvelleront plus. Quant à la Russie elle renaîtra de ses cendres grâce aux richesses inépuisables de son sol; si elle reconnaît
24v
la sainte autorité du Pape, si la Parole Divine lui est apporté par des prêtres instruits tels que le sont les missionnaires catholiques, elle retrouvera une force morale qui l'empêchera de retomber sous le joug abominable des démons qui l'ont perdue.
Que le Saint-Père daigne me pardonner de lui dire la pensée la plus chère á mon cœur, qu'il ait pitié de moi, créature infime, que je ne sois pas abandonnée, livrée à la misère, que j'aie l'espoir de mourir dans un asile de ma religion, que mon âme s'apaise et reprenne confiance. J'en appelle au Cœur du Vicaire du Christ qui comme celui de Jésus plaint toutes les douleurs.
Je baise les pieds de Votre Sainteté et suis du Saint-Père la très humble servante
Marie de Krusenstiern
Empfohlene Zitierweise:
Krusenstiern, Marie von an PiusXI. vom 28. Februar 1922 , Anlage, in: 'Kritische Online-Edition der Nuntiaturberichte Eugenio Pacellis (1917-1929)', Dokument Nr. 9985, URL: www.pacelli-edition.de/Dokument/9985. Letzter Zugriff am: 28.01.2021.
Online seit 31.07.2013